Comment réussir la pose de ses volets roulants ?

Vous n’avez pas d’argent pour appeler un spécialiste pour poser vos volets roulants ? Ou vous souhaitez le faire vous-même ? Ou êtes-vous des amateurs en travaux de construction ? Pas de panique, ces quelques consignes sont faites pour vous afin de réussir une telle installation.

Quels sont les outils à utiliser ?

L’installation de volet roulant n’est pas une chose aisée. Avant de poser et installer vos volets roulants, assurer que vous êtes bien équipés des outils de menuiseries (de crayon, de perceuse, des forets, de marteau, de chevilles, d’un niveau à bulle, d’une lime, d’un mètre, de cales, de pistolet à colle, et surtout d’une scie à métaux, etc.) N’oubliez pas que l’utilisation de ces matériels est très risquée, donc il faut les manier avec précaution et diligence. Comme on dit, la sécurité avant tout !

Divers techniques pour les poser facilement

Pour commencer, il existe de différents types de volets roulants dotés chacun de leur spécificité : volet roulant et isolation, volet roulant et sécurité, volet roulant et motorisation. De ce fait, on peut distinguer aussi trois (3) types de poses concevables pour les installer. Chaque construction doit être accompagnée de diverses techniques pour mieux réussir son travail. Dans ce cas, ces types de poses sont dotés chacune de leur technicité.

Poser sous linteau du volet roulant

Cette première méthode constitue la plus simple des trois et la plus courante de nos jours. Il s’agit de placer le coffre sous le linteau. Le store et le mécanisme sont placés contre la fenêtre. . Pour faire passer les fils de commande du volet roulant, il sera nécessaire de percer les menuiseries. Cette pose

permet aussi d’avoir une isolation parfaite suite à son rapprochement plus près du vitrage et à la fixation du volet grâce aux fenêtres ou portes encadrées.

Poser sous linteau inversé du volet roulant

Cette pose est idéale dans le cas où il y en a une porte ou fenêtre avec poignées. De plus, elle est la moins usagée, car pour la réaliser il faut que le tunnel de la fenêtre soit au moins égal à la profondeur du caisson. Elle est identique à la pose sous linteau, mais ce qui les différencie, c’est que, la pose sous linteau inversé, la fenêtre est face au coffre et le volet n’est plus plaqué après de la fenêtre. L’étape à ne surtout pas omettre et à négliger est la prise de mesures des linteaux, car la mensuration est très importante dans cette installation. Ensuite il faut choisir les volets roulants adaptés, la pose et les raccordements.

Poser en façade du volet roulant

Vous avez des fenêtres de petite taille ? Et vous souhaitez privilégier la luminosité ? Nous vous conseillons vivement cette méthode de pose ! Littéralement, le coffre va donc se poser en façade à la fin du tunnel de la fenêtre. Sa position est au-dessous du linteau. Cette méthode porte aussi la dénomination de pose « en applique » du volet roulant vu que ce dernier se positionne contre la façade et non au-dessus de l’encadrement.